Vendredi: Omega Seamaster Planet Ocean 600m

Ce vendredi, Rodolphe M. nous présente son Omega Seamaster Planet Ocean 600m Co-Axial !
montre_vagueterre
« 3 mots simples : classique, moderne, sport ».

Depuis 1932, date à laquelle Omega a présenté la « Marine », première montre au monde conçue pour les plongeurs, la marque est synonyme de montre de plongée professionnelle.

Et lorsque la désormais célèbre gamme Seamaster fait son apparition en 1948, elle ne fait que confirmer la place qu’occupe Omega parmi les navigateurs et plongeurs, à savoir celle d’une montre de qualité, solide et fiable.
Les montres Omega ornent et ont orné le poignet de nombreux aventuriers.

Rappelez-vous l’article au sujet de la montre Omega SpeedMaster « Moonwatch » que portait le 1er homme à avoir marché sur la Lune (voir catégorie Omega).

Depuis le tout début de l’exploration sous-marine, Omega a accompagné les plus grands: le biologiste marin et explorateur William Beebe portait une Omega « Marine » lorsqu’il a battu son record de plongée en bathysphère, tout comme Yves le Prieur, l’inventeur du scaphandre. Jacques Cousteau, comme chacun le sait, possédait une Omega Seamaster PloProf.

En 2005, Omega a lancé la série Seamaster Planet Ocean (modèle présenté aujourd’hui), qui rend hommage au patrimoine de la montre de plongée de la marque, tout en améliorant le design grâce à une technologie de pointe et un style contemporain pour créer une toute nouvelle montre de plongée, devenue un classique moderne.

Thierry ne se trompe donc pas beaucoup et nous a dit l’essentiel en seulement 3 mots: classique, moderne et sport…

Cette montre est dôtée d’un mouvement à échappement Co-Axial, qui est d’ailleurs une des grandes fiertés d’Omega:
Qu’est-ce qu’il a de si spécial cet échappement ?
Dans tout échappement de montre, l’énergie doit être transmise à l’oscillateur, ce qui lui permet de maintenir une fréquence constante. Dans le cas d’un échappement à ancre suisse, la dent de la roue glisse le long de la surface inclinée de la palette. Ce glissement occasionne un frottement considérable, et exige une lubrification optimale si l’on veut que l’échappement fonctionne correctement.

L’échappement Co-Axial d’Omega, en revanche, transmet son énergie par des impulsions radiales. Les surfaces de contact, plus petites, et le mouvement de poussée entraînent une réduction considérable des frottements de l’échappement, ce que ne permet pas le mouvement de glissement propre à l’échappement à ancre ; ainsi, l’effet sur la lubrification est moindre, ce qui permet d’espacer les entretiens. De plus, cet échappement assure une exceptionnelle performance chronométrique qui perdurera sur le long terme.

Merci à Rodolphe pour cette superbe photo !

Prix: 5100€*
4000€ - 7000€

+ d’infos sur www.omegawatches.com

You may also like...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *