Vendredi: MeisterSinger Perigraph

Ce vendredi, Claude-Alain nous partage sa MeisterSinger Perigraph !
montre_pouce_upsmiley_wouahou
« Ma première montre automatique, rhabillée avec un bracelet maille milanaise de la même marque. Mon agenda est souvent découpé en créneaux d’une heure, ce qui fait que sa lecture de l’heure par mono-aiguille est plutôt pratique ! L’ajout de la date sur le disque en peripherie donne de la profondeur à son cadran blanc. Elle provoque souvent des regards intrigués et des questions sur la façon de lire l’heure. ».

meistersinger-perigraph_

Le but recherché par la maison allemande MeisterSinger n’est pas d’avoir l’heure à la seconde, mais d’obtenir une estimation du temps à quelques minutes près.

Toutefois, cette imprécision subjective de la lecture ne remet pas en cause la précision rigoureuse du calcul du temps du fait de l’utilisation de mouvements haut de gamme pour la réalisation de ces montres.

Le mode d’affichage de l’heure renoue avec les premières origines de la montre. Effectivement, à leurs origines, les premières montres n’avaient qu’une seule aiguille, celle des heures. La lecture de l’heure via un seul segment remonte à l’antiquité et aux tous premiers cadrans solaires. MeisterSinger effectue donc un retour aux sources en réintroduisant une lecture simplifiée du temps avec des montres de grande précision, paradoxal non ? 😉

Le premier contact avec un garde-temps MeisterSinger peut s’avérer déroutant. Il est vrai que les derniers siècles d’horlogerie nous ont habitué à la présence de deux aiguilles, voire plus…

Ce qui la différencie de la plupart des autres modèles MeisterSinger, c’est ce disque de quantième ajouré. La lecture de la date se fait alors au bout de l’index rouge. Par exemple, Claude-Alain a réalisé ce cliché le 5 du mois.
La MeisterSinger Perigraph est animée d’un mouvement à remontage automatique, le calibre utilisé est un ETA 2824-2.

Avec cette montre, c’est vous qui interprétez le temps, à une ou deux minutes près !

Prix: 1850€*
1000€ - 2500€

+ d’infos sur www.meistersinger.net

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *