Audemars Piguet Royal Oak 5402 série D

Cette semaine, Pascal A. nous partage sa montre Audemars Piguet Royal Oak 5402 série D, datant des années 70 !
montre_smiley_lovebombe
« Je vous présente my Lady D ;), c’est une montre très agréable à porter avec une sensation de soyeux au toucher. J’aime ses vis apparentes qui lui donnent un aspect verrouillé tel un coffre-fort, mais tout en finesse. C’est une montre sport-chic pour tous les jours, en toutes occasions. Pour moi, plus qu’un garde-temps, c’est une œuvre d’art ! ».

Audemars Piguet Royal Oak 5402 série D

Avant les années 70, Audemars Piguet est une marque traditionnelle qui fait des montres de qualité, mais qui manque d’image.
À l’époque où le monde de l’Horlogerie est en pleine mutation avec la généralisation du quartz, Audemars Piguet va alors frapper un grand coup avec la création de la « Royal Oak ». Une montre en acier avec un design complétement différent des montres de l’époque, notamment avec sa lunette octogonale, fixée au boîtier par huit vis en or blanc et et aussi avec son fameux bracelet intégré au boîtier.

À cette période, la taille des boîtiers ne dépassait pas 36mm. Le diamètre de 39mm de la Royal Oak, lui a valu l’appellation « Jumbo », oui vous savez, le nom de l’éléphant qui volait grâce à ses grandes oreilles, dans les dessins animés ! 😉

D’abord produit à 1000 exemplaires, ce modèle a été manufacturé et classé sous forme de références chiffrées, elles-mêmes regroupées en séries commençant par les lettres A, B, C et D. D’ailleurs, les montres les plus prisées aujourd’hui par les collectionneurs, sont les premières sorties, avec la numérotation 5402 suivie de la lettre A, celles par qui tout a commencé…

Le modèle présenté aujourd’hui par notre ami Pascal est la Royal Oak 5402 série D.
Afin de distinguer le différentes séries, sachez que pour les série A, B, C, le logo AP est situé à 6 heures, tandis que pour la série D, le logo est à 12 heures.

Ce qui fait tout le charme de la Jumbo c’est son diamètre de 39mm sur une boîte d’une finesse sans équivalent. À l’intérieur, est logé le calibre 2121 qui ne fait que 3 mm d’épaisseur…
C’est à sa création en 1967, le plus fin mouvement automatique du marché, il est d’ailleurs toujours considéré comme un des meilleurs calibres automatique.
L’idée de départ de la réalisation de ce calibre est commune à Audemars Piguet, Patek et Vacheron Constantin; finalement la production a été confiée à Jaeger-LeCoultre avec l’aide d’Audemars Piguet.

Merci à Pascal pour sa contribution.
On en apprend des choses sur unJOURuneMONTRE ! 😉

Prix occasion: 12 000€*
+ de 7000€
+ d’infos sur www.audemarspiguet.com

bann_fb_little_new

You may also like...