Jeudi: Seiko 5 SNXJ90K1

Ce jeudi, François B. nous présente sa Seiko 5 SNXJ90K1 !
montre_microscopeéquerre
« Étant passionné d’horlogerie, et de belle mécanique en général, je cherchais une montre pour tout les jours à un prix raisonnable mais étant fiable et précise. J’ai longtemps hésité à prendre une Hamilton jusqu’à ce qu’un ami me parle de cette collection Seiko 5.
Effectivement ça n’a pas le cachet et la finition d’une montre Suisse, mais pour moins de 200€ c’est tout de même très bien réalisé, et que dire de la précision du mécanisme (7S26 manufacture Seiko) qui rivalise largement avec un ETA2824 (oui oui oui tableau de suivi quotidien à l’appuie !!).
Ce qui m’a séduit chez elle, c’est son look d’Oyster Perpetual, et son bracelet « Jubilee » or (plaqué hein, faut pas abuser quand même…) et acier.
Étant spécialiste de la mesure physique et de la régulation automatique dans une aciérie à Fos-sur-mer, elle résiste assez bien à cet environnement hostile !
».

seiko-5-snxj90k1_

Marque d’horlogerie japonaise, Seiko est bien connu du milieu horloger pour avoir présenté en 1969 la première montre à quartz au monde.
Comme la plupart des marques prestigieuses suisses, allemandes ou françaises, Seiko est une véritable manufacture horlogère de par la création et l’utilisation exclusive de ses propres calibres dans toutes ses montres mécaniques.

La Seiko 5 SNXJ90K1 présentée aujourd’hui par François B. fait partie de la Série 5 de Seiko. Lire la suite

Vendredi: Seiko 5 SNZH69J1 « The Piston »

Ce vendredi, Alexandre C. nous présente sa Seiko 5 SNZH69J1, surnommée The Piston !
montre_voituredrapeau_damier
« Amateurs de sports moteurs, je ne pouvais rester insensible à sa forme qui rappelle celle d’un piston de moteur. Et cette zone rouge… qui donne envie d’appuyer sur le champignon ! 🙂 ».

Seiko-5-SNZH69J1-The-Piston_

Seiko est une marque d’horlogerie japonaise, bien connu du milieu horloger pour avoir présenté en 1969 la première montre à quartz au monde.
Comme la plupart des marques prestigieuses suisses, allemandes ou françaises, Seiko est une véritable manufacture horlogère de par la création et l’utilisation exclusive de ses propres calibres dans toutes ses montres mécaniques. Lire la suite

Mercredi: Seiko Kinetic Diver Pepsi

Ce mercredi, Patrice P. qui nous présente sa Seiko Kinetic Diver Pepsi !
montre_soleilpoisson jaune
« Vive les vacances ! ».

Seiko_kinetic_diver_Pepsi

Comme la plupart des marques prestigieuses suisses, allemandes ou françaises, la marque japonaise Seiko est une véritable manufacture horlogère. C’est à dire qu’elle crée et qu’elle utilise exclusivement ses propres calibres dans toutes ses montres mécaniques, dont celle du jour présentée par Jean-François ! Lire la suite

Mardi: Seiko Sportura Kinetic Chronograph calibre 7L22

Ce mardi, Guy F. nous partage sa Seiko Sportura Kinetic Chronograph !
« J’adore tout dans cette montre. D’une part, parce qu elle m’a été offerte pour nos fiançailles par mon épouse. D’autre part, par la qualité de fabrication, mais aussi par la lecture décalée des écrans. De plus, on peut apprécier au verso de la montre, la vision du système kinetic.
Je la porte au quotidien depuis octobre 2005 et sans aucun souci. Vraiment un modèle à part dans le monde des gardes-temps ! ».

Seiko_Kinetic_Chronographe

La première montre à quartz au monde à peine sortie, les ingénieurs Seiko se lançaient déjà un nouveau défi, inventer une montre à quartz qui générerait sa propre énergie.
La clé du succès technologique était de réussir à créer un maximum d’énergie et de réduire au minimum sa consommation.
En 1988, avec 50 dépôts de brevets, le but était atteint: Seiko créa la montre Kinetic.

Le générateur miniature Kinetic renferme un rotor suspendu par lévitation magnétique. Il peut atteindre jusqu’à 100 000 tours/minute, soit 5 fois plus rapide qu’un moteur de Formule 1 !
La première montre Kinetic ne consommait que 0,9 microwatt d’électricité, soit 3% de l’énergie nécessaire au fonctionnement de la Quartz Astron, première montre à quartz commercialisé par Seiko, en 1969.

La montre présentée aujourd’hui par Guy, est équipée du calibre 7L22, doté de ce système Kinetic, générateur automatique de courant.

L’énergie électrique, produite pendant que la montre est portée au poignet, est emmagasinée. Cette source de courant est complètement différente des piles traditionnelles pour montres et un remplacement périodique de la pile n’est donc pas nécessaire !

Comme son nom l’indique, la Sportura Kinetic Chronograph est équipée d’une fonction chronographe. Elle peut mesurer jusqu’à 45 minutes en unités de 1/5e de seconde. La lecture du temps mesuré se fait via les deux aiguilles orange.
Pour la lecture de l’heure, il faut regarder sur le bas du cadran. Il est, sur la photo, 9 heures 52 minutes et exactement 31 secondes !

Merci à Guy, de nous avoir partagé son modèle, très intéressant, le temps d’une journée !

Prix: - de 1000€
+ d’infos sur www.seiko.fr

bann_le_club_unjourunemontre

Lundi: Seiko Ananta Spring Drive GMT

On commence la semaine en compagnie de Guillaume qui nous présente sa Seiko Ananta Spring Drive GMT (SNR021).
« J’étais à la recherche d’une montre exceptionnelle, comme Rolex, Panerai etc… En même temps, j’aime bien me démarquer et je voulais posséder une montre peu banale, « quitte à prendre des risques » telle que la décote. Et là, l’évidence, Seiko propose des montres hors du commun et le mouvement Spring Drive avec son aiguille des secondes fluide me charme! Je teste et adopte donc la Seiko Ananta spring Drive GMT, à laquelle, un an plus tard, je lui change son bracelet cuir pour un métal. Elle est pour moi, MAGNIFIQUE dans cette configuration! Je la porte partout, sauf, évidemment, quand je bricole. Elle est massive et de ce fait, je ne l’oublie pas. Mon premier coup de coeur ! ».

Seiko_Ananta_Spring_Drive_GMT_UJUM

Après avoir révolutionné l’horlogerie en 1969 avec l’invention du mouvement à quartz, la maison japonaise Seiko est revenue ces dernières années sur le devant de la scène en lançant le mouvement « Spring Drive », qui est le résultat de 28 années de recherche.
Sans rentrer dans le détail, il s’agit d’une avancée phénoménale dans la précision des montres mécaniques par l’intermédiaire d’une régulation électronique du balancier qui permet d’obtenir des fréquences tellement élevées et constantes, que l’aiguille des seconde est totalement fluide, elle semble être en lévitation !
Ce mouvement mécanique révolutionnaire offre la même précision qu’une montre à quartz , à plus ou moins une seconde par jour.

Toutes les montres de la collection Ananta sont inspirées de l’art de fabrication des katana (sabres des samouraïs). Elles sont effectivement basées sur l’apparence de ce sabre japonais, on peut retrouver ce clin d’œil sur les côtés du boîtier « affutée », les index des heures en forme de « lame », et même sur le rotor automatique.

Le modèle GMT présenté aujourd’hui par Guillaume, possède un boîtier en acier avec un revêtement en titane carboné, c’est vrai que ce bracelet en acier lui va à ravir.
L’aiguille GMT rouge permet de régler un deuxième fuseau horaire tandis que la réserve de marche située entre 6 et 9 heures permet de savoir quel est l’autonomie de fonctionnement de la montre.
Ce garde-temps est équipé du calibre 5R66, offrant une réserve de marche de 72 heures.

Cette Seiko Ananta Spring Drive GMT fait appel au meilleur de la mécanique et au meilleur de la technologie avancée. Peut-être la montre du troisième millénaire ?

Merci à Guillaume pour sa contribution et à demain pour une nouvelle découverte !

Prix: 2500€ - 4000€
+ d’infos sur www.seiko.fr

bann_proposezvotremontrepourunarticle.jpg