Mercredi: Rolex Cosmograph Daytona

Ce mercredi, Alexandre B. nous présente sa Rolex Cosmograph Daytona ref.116520 !
« Je vais vous compter mon histoire de famille avec Rolex: ma grand-mère, qui habitait en face de Genève, avait l’habitude d’emmener ses petits-enfants rue de Rhône pour leur 18 ans… c’était le rituel (bateau, resto, Bucherer, le passage en douane,…). À 17 ans et demi, mon tour arrive mais ma grand-mère tombe très malade. L’une de ses dernières paroles, rapportée par mes parents, a été « il doit avoir sa Rolex, les traditions de la famille doivent être respectées ». J’y suis donc allé avec ma mère… et Rolex restera une marque particulière pour moi. D’ailleurs, ma première grosse émotion horlogère, je la dois à mon ex-beau-frère. Il m’avait fait essayé sa Daytona Paul Newman, quelle émotion!!! J’ai attendu 10 ans avant de craquer pour une 116520, question de budget. Mais tant qu’à faire, pas n’importe laquelle: la première série avec un mouvement Rolex. Cerise sur le gâteau, le cadran est en train de prendre une superbe patine crème / ivoire. Je la porte, en attendant les 18 ans de mon fils… ».

Rolex_Daytona_Blanc_UJUM

Emblématique depuis sa création en 1963, la Rolex Cosmograph Daytona fut pensée afin de répondre aux exigences des pilotes professionnels.
Équipé d’une lunette graduée servant de tachymètre, ce chronographe est l’outil idéal pour mesurer un temps et calculer une vitesse moyenne. C’est devenue la montre référence des passionnés d’automobile et d’élégance !

À la fin des années 1988 , Rolex décida de changer complètement son modèle Daytona, c’est la fin des modèles Daytona 6263/6265 et l’arrivée du nouveau modèle 16520.
À l’époque, il s’agissait d’une révolution car les changements sont importants: terminés le verre en plexiglas, le mouvement mécanique à remontage manuel signé Valjoux, le boîtier de 39mm sans épaulements.

La nouvelle génération Rolex Cosmograph Daytona 16520 apporte les innovations qu’attendaient les collectionneurs de l’époque, notamment avec maintenant un verre en saphir, un boîtier de 40mm de diamètre et surtout un mouvement désormais automatique grâce à un Calibre Zenith El Primero 4030.

Ce modèle fut alors produit de 1988 à 2000 et au cours de ses 12 ans de fabrication , il a subi quelques modifications: la lunette tachymétrique en 200uph puis 400, le « Daytona » décalé, le 6 inversé sur le compteur de chrono, …

L’an 2000 voit naître la dernière évolution toujours produite à ce jour, la référence 116520, présentée aujourd’hui.
Comme le souligne Alexandre B, ce mouvement automatique est fait maison, le calibre Rolex 4130 a été intégré et petite modification: la petite seconde à été positionnée à 6h plutôt qu’à 9h auparavant.

Connaissez-vous le 24 At Daytona ?
24 heures de course automobile d’affilée, sur un circuit éclairé à seulement 20% pendant la nuit ! Peu de pilotes peuvent relever le défi du Rolex 24 At Daytona, l’un des évènements sportifs les plus éprouvants qui a lieu sur le Daytona International Speedway. Depuis 1962, ce marathon rassemble les pilotes de tout type de courses qui veulent avoir l’honneur de se mesurer lors de cet évènement.

Prix: + de 7000€
+ d’infos sur www.rolex.com

Merci à Alexandre B. pour sa participation, et à demain pour une nouvelle montre et une nouvelle histoire ! 🙂

bann_celebrites

You may also like...