Mercredi: Audemars Piguet Royal Oak Chrono Or rose

Ce mercredi, David V. nous présente son Audemars Piguet Royal Oak Chrono Or rose, réf. 25960 !
montre_smiley_memoiretape-mains
« Depuis l’achat de cette montre, je suis un homme qui a pu réaliser son rêve horloger. Au premier regard, j’ai su que celle-ci me correspondait, cette alliance d’or rose et son cadran argenté sont une pure merveille ! Malheureusement, je ne la porte que très peu, uniquement lors de réunions entre passionnés, notamment les soirées d’échange et de partage de connaissances en horlogerie ! ».

audemars-piguet-royal-oak-chrono-or-rose-25960_

En 1875, Jules Louis Audemars décide d’unir ses forces à celles d’Edward Auguste Piguet pour développer et concevoir des montres équipées de mécanismes complexes.
Audemars Piguet reste la plus ancienne manufacture horlogère toujours détenue par la famille de ses fondateurs. Elle est toujours implantée au Brassus, dans la Vallée de Joux, le berceau de la haute horlogerie.

Dotée d’un design révolutionnaire en rupture totale avec la tradition horlogère, cette montre Royal Oak Chrono, surnommé la « Kasparov », arbore un boîtier massif aux allures de coffre-fort, une lunette octogonale fixée par huit vis hexagonales, des joints d’étanchéité visibles et un cadran orné du motif « Grande Tapisserie » guilloché exclusif à la marque.

Il faut savoir que cette fameuse lunette de la Royal Oak fait l’objet de 28 opérations avant de prendre sa forme octogonale finale emblématique.

Le modèle de David est muni d’un boîtier et d’un bracelet en or rose.
D’ailleurs, ce bracelet se distingue par sa forme fuselée et ses mailles décroissantes qui allègent la montre. Toutes étant différentes, elles nécessitent un processus de production extrêmement complexe, afin d’obtenir une parfaite intégration avec la boîte !

Au fait, mais pourquoi les chronographes Royal Oak sont-ils surnommés « Kasparov » ?
Tout simplement car le célèbre joueur d’échec Garry Kasparov en portait une !
Il est d’ailleurs devenu ambassadeur pour la marque en 1996.

Avec cette montre, c’est « échec et mat » à coup sûr !

Prix: 45 000€*
+ de 7000€

+ d’infos sur www.audemarspiguet.com

You may also like...