Lundi: Omega Seamaster Planet Ocean

On commence la semaine avec Patrick qui nous présente sa montre Omega Seamaster Planet Ocean !
« Un rêve exhaussé fin janvier 2013, cette montre hantait mes pensées depuis avril 2012 !
C’est celle que je porte le plus. Le relief des aiguilles me fascine toujours et encore pour longtemps. La finition est exceptionnelle, notamment l’alternance de traitement de l’acier poli et brossé sur le boitier.
».

Omega_Seamaster_Planet_Ocean_8500

En 1932, Omega présente la « Marine », première montre au monde conçue pour les plongeurs. Et lorsque la désormais célèbre gamme Seamaster fait son apparition en 1948, elle ne fait que confirmer la place qu’occupe Omega parmi les navigateurs et plongeurs, à savoir celle d’une montre de qualité, solide et fiable.

Depuis le début de l’exploration sous-marine, Omega a accompagné les plus grands: l’explorateur William Beebe portait une Omega « Marine » lorsqu’il a battu son record de plongée en bathysphère, tout comme Yves le Prieur, l’inventeur du scaphandre. Jacques Cousteau, comme chacun le sait, possédait la fameuse Omega Seamaster PloProf.

Intéressons-nous au modèle présenté aujourd’hui, celui-ci rend hommage au patrimoine de la montre de plongée de la marque, tout en y ajoutant quelques améliorations. Notamment au niveau du design, grâce à une technologie de pointe et un style plus contemporain. Tout cela pour créer une toute nouvelle montre de plongée, devenue maintenant un classique moderne depuis 2005, date de son lancement.

La collection Planet Ocean s’est développée avec le temps et existe en trois tailles: 37,50mm : modèle féminin
42,00mm: modèle classique
45,50mm: modèle chrono

Ce garde-temps est dôté du mouvement à échappement Co-Axial 8500, qui est d’ailleurs une des grandes fiertés de la maison Omega:
Qu’est-ce qu’il a de si spécial cet échappement ?
Dans tout échappement de montre, l’énergie doit être transmise à l’oscillateur, ce qui lui permet de maintenir une fréquence constante.
L’intérêt de l’échappement Co-Axial d’Omega réside dans le fait qu’il transmet son énergie par des impulsions radiales. Ainsi, les surfaces de contact plus petites, et le mouvement de poussée entraînent une réduction considérable des frottements, ce qui permet d’espacer les entretiens. De plus, cet échappement assure une exceptionnelle performance chronométrique qui perdure sur le long terme.

Merci beaucoup à Patrick pour sa contribution et à demain pour une nouvelle montre !

Prix: 4000€ - 7000€

Bon alors, et vous, si on parlait de votre montre ? cliquez ICI !

You may also like...