Lundi: Hublot MP-05 LaFerrari, souvenir du Baselworld

On commence la semaine avec cette montre que j’ai eu la chance d’orner à mon poignet lors de ma visite chez la maison Hublot à Baselworld en Avril 2013, la somptueuse et extraordinaire Hublot MP-05 LaFerrari !
« Je voulais vous faire partager cette pure merveille de créativité, équipée d’un mouvement 100% conçu, développé et produit par les ingénieurs et les horlogers de la manufacture Hublot. 50 jours d’autonomie, pas mal non ?, cette montre possède le record mondial pour l’autonomie de marche d’une montre-bracelet tourbillon à remontage manuel ! ».

Hublot_MP05_LaFerrari_UJUM

unJOURuneMONTRE.com se veut être la présentation de montres dans un univers « réel et accessible » mais je me devais de vous présenter ce modèle !
Ici, nous sommes clairement dans l’univers de l’exceptionnel. Comme toutes les MasterPieces futuristes qui ont déjà été réalisées par Hublot, c’est une série très particulière que représente la MP-05 LaFerrari, entièrement conçue, dessinée et développée en hommage au nouveau supercar italien « LaFerrari ».

Présentée lors du dernier Salon de Genève, développant 963 chevaux pour un poids de 1300 kg, ce bolide ne devrait être produit qu’à 499 exemplaires pour un prix unitaire de 1,2 millions d’euros environ !

La démonstration et le témoignage de cette montre sont à la hauteur de la voiture : c’est un record historique avec 50 jours de marche pour son autonomie. Autre record, c’est aussi la montre avec le plus de composants horlogers créée à ce jour par Hublot.
Avec pas moins de 637 composants pour le mouvement, qui plus
est comporte un tourbillon; cette concept-watch bénéficie d’une réserve de marche exceptionnelle grâce à ses 11 barillets disposés interconnectés en ligne comme une véritable colonne vertébrale, ce qui fait qu’ils ne déchargent pas les uns à la suite des autres mais sont solidaires les uns par rapport aux autres

Comme vous pouvez le remarquer sur la photo, cette montre, réalisée en titane, est très travaillée au niveau de sa forme, avec notamment une glace saphir de forme complexe qui rappelle clairement la ligne de la voiture. Comme me l’a confié Edouard Elias, le Manager digital de Hublot; c’est d’ailleurs ce verre saphir qui a été le plus compliqué à réaliser pour ce garde-temps exceptionnel !

Comment procéder au remontage de la montre et au réglage de l’heure, il n’y a pas de couronnes sur la photo ?
Regardez-bien en haut, au centre, vous pouvez remarquer un petit insert en titane et carbone, celui-ci dévoile la couronne de remontage. La couronne de mise à l’heure, est quant à elle positionnée sous le boîtier. Toutes deux sont totalement intégrées au design et de ce fait, quasiment invisibles.
La montre est livrée avec un outil spécial permettant le remontage de la montre, car s’il fallait remonter 11 barillets à chaque fois, cela mettrait un temps fou !

Voyons si vous arrivez à déchiffrer le cadran, quelle heure est-il sur la montre ?
La réponse est 12:35.
On peut lire à droite du cadran, sur la partie supérieure: 12 heures ; et sur la partie inférieure 35 minutes. Vous ne voyez pas les secondes sur la photo mais elles tournent sous forme de disque, derrière l’inscription HUBLOT sur le bas du cadran.
La réserve de marche est indiquée sur la gauche du cadran, dans la partie supérieure, ici on peut voir qu’il reste à peu près 25 jours de réserve de marche.

Ce modèle exclusif est limité à 50 exemplaires !
J’ai été une des rares personnes à avoir le privilège de la porter au poignet lors de ce Baselworld, rien que pour vous la présenter sur unJOURuneMONTRE.com sous son plus bel angle !

Prix: + de 200 000€

Bon allez, on a assez rêvé, rendez-vous demain pour une montre un peu plus accessible… 😉
Merci encore à Hublot et son Digital Manager Edouard Elias, pour leur disponibilité !

bann_proposezvotremontrepourunarticle.jpg

You may also like...