Jeudi: Audemars Piguet Royal Oak Extra-Plate

Ce jeudi, Vincent J. nous présente son Audemars Piguet Royal Oak Extra-Plate, ref. 15202 ST !
montre_arbre
« Amateur de montres depuis toujours, j’ai un faible pour la Royal Oak malgré mon amour des garde-temps simples, plus discrets ou plus classiques. La dernière que j’ai achetée est la Jumbo 15202 ST.  Je l’ai acquise il y a 2 ans durant  des vacances en Malaisie. Le jeu de lumières de la petite tapisserie du cadran, l’aspect anguleux et brute de décoffrage font de cette montre aux proportions parfaites selon moi, l’une des plus belles du marché horloger. Quand on porte une Royal Oak, on a du mal à porter d’autres montres… ».

S’il ne fallait en retenir qu’une pour l’histoire, ce serait assurément celle-là !
Elle est « LA » Royal Oak qui fait tourner les esprits depuis 1972 et qui marque durablement de son empreinte l’histoire de l’horlogerie contemporaine.

Même boîtier de prestige en acier abritant le même mouvement mécanique extra-plat : la longévité est ici une preuve de caractère.
Restée en collection sans interruption tant son succès est constant, la première montre de sport de prestige en acier fait toujours forte impression !

Cette référence récente se rapproche à s’y méprendre du modèle original : les amateurs apprécieront de retrouver ce cadran à motif « Petite Tapisserie » qui caractérisait déjà la Royal Oak de 1972 et qui préfigure le nouveau standard des Royal Oak Extra-plates.
Ce décor est façonné à l’interne sur des machines anciennes selon la technique du ramolayage.

Ramoy quoi ?!?
Ce procédé permet de réaliser simultanément la découpe des carrés ainsi que le maillage des fins sillons qui s’y glissent.
Cette superposition de deux décorations, unique aux cadrans Royal Oak, leur donne un éclat incomparable.
Autres références historiques, la couleur bleue originale du cadran et, pour la première fois, du disque de date, est inspirée de la teinte du modèle original, tandis que les initiales AP en or gris retrouvent à 6h leur positionnement de 1972.

Les ressemblances avec la Royal Oak historique ne s’arrêtent évidemment pas là…
Même diamètre de 39 mm, considéré comme démesuré il y a 40 ans, et désormais parfaitement adapté à l’époque…
La carrure, la lunette, la couronne, le bracelet et la boucle déployante sont réalisés en acier, à l’instar du modèle qui a bouleversé l’univers  de la Haute Horlogerie il y a 40 ans.

De même que les 8 vis hexagonales de la lunette octogonale sont inlassablement en or gris, le bracelet, parfaitement intégré au boîtier, présente cette esthétique unique propre à la collection, caractérisée par un assemblage parfait de maillons et plots intermédiaires décroissants.

Cette Royal Oak Extra-plate bat au rythme du même mouvement que le modèle original.
Le mouvement mécanique à remontage automatique extra-plat, calibre 2121 avec quantième à guichet, ne dépasse pas 3.05 mm d’épaisseur. Intégrant 247 composants, il dispose d’une réserve de marche de 40 heures pour une fréquence de 19’800 alternances/heure.

Un très très beau modèle, qui aujourd’hui malheureusement ne se trouve pas facilement en boutique, voire plus du tout !

Prix: 23 100€*
+ de 10 000€

+ d’infos sur www.audemarspiguet.com

You may also like...