Mercredi: Raketa Polar N016

Pour mercredi, Josick C. nous partage sa Raketa Polar N016 !
montre_russiedanger
« Le mouvement 24 heures est un must vraiment original, j’adore les finitions brossées, c’est simple et efficace. Le boitier inoxydable donne une véritable impression de robustesse ! ».

raketa-polar_

Raketa (en russe: Ракета) est une marque de montres russes, fabriquées par la plus vieille usine de Russie, fondée en 1721. À ses débuts, l’usine produisait des objets en pierres précieuses pour le tsar et sa famille.

Dans les années 1930 l’usine commence à tailler des rubis pour les montres et dès 1945, elle produit des montres pour l’Armée rouge, la Marine soviétique, les explorateurs du pôle Nord mais aussi la population civile soviétique. Lire la suite

Mardi: Raketa Big Zero

Ce mardi, Mickael nous propose sa Raketa Big Zero !
« Cette montre Russe possède une vraie histoire politique, je l’ai monté sur nato, tous les bracelets lui vont à vrai dire… ».

Raketa_Big_Zero_UJUM.jpg

Raketa (en russe: Ракета) est une marque de montres russes, fabriquées par la plus vieille usine de Russie, fondée en 1721. À ses débuts, l’usine produisait des objets en pierres précieuses pour le tsar et sa famille.
Dans les années 1930 l’usine commence à tailler des rubis pour les montres et dès 1945, elle produit des montres pour l’Armée rouge, la Marine soviétique, les explorateurs du pôle Nord mais aussi la population civile soviétique.

En 1962, un an après le vol dans l’espace de Yuri Gagarine, qui fut le premier cosmonaute dans l’espace, la marque fut créée en son honneur. En effet, Raketa signifie « Fusée » en Russe.
Dans les années 1980, la production de Raketa était de 4,5 millions de montres par an, rien que ça !
Après avoir été sauvée de la faillite, la marque renoue depuis avec ses modèles légendaires.

Comme le précise Mickael, sa montre, dîte la Big Zero, possède une vraie histoire politique…
En 1985, Gorbatchev se rend en Italie avec une montre Raketa dotée «d’un cadran zéro», le chiffre 12 étant remplacé par le chiffre 0.
Le lendemain, les journaux publient une photo montrant en gros-plan le poignet du secrétaire général du Parti, avec en sous-titre « Les Russes commencent de zéro », boutade faisant référence à la Pérestroïka.

Cette montre est originale pour deux raisons: le cadran qui commence à 0 ainsi que les chiffres indiquant les heures. À savoir qu’ils sont exagérément gros car à l’origine, le modèle était fabriqué pour les malvoyants.

Merci à Mickael pour sa participation et à demain pour une nouvelle montre !

Prix: - de 500€
+ d’infos sur www.raketa.com

bann_proposezvotremontrepourunarticle.jpg