Jeudi: Jaz Automatic Antichoc

Pour jeudi, Rémi D. qui nous raconte la belle histoire qui le lie à sa montre Jaz Automatic Antichoc, qui date du début des années 70 !
montre_oiseauréveil
« Achetée une poignée d’euros sur un site de petites annonces, à une sorte d’artiste maudit qui ne savait plus comment il l’avait eue… Cette montre était dans un bon état général, elle marchait bien mais avait une réserve de marche de deux heures… Je suis donc allé voir un horloger qui me disait qu’elle était trop âgée pour qu’il puisse s’en occuper… mais il connaissait quelqu’un qui pouvait s’en charger : son père ! A la retraite maintenant, c’est lui qui tenait l’horlogerie avant.
Par passion, il s’en est occupé et, en deux mois, il l’a réglé comme une horloge atomique…
Elle avance de 3 secondes par mois, mieux que le COSC ! Et la réserve de marche est passée à environ 2 jours suite au changement d’une pièce.

Elle date de la fin des sixties/tout début des seventies. Elle est aussi vieille que moi…
Régler le jour et la date avec une simple couronne mais qui tourne dans les deux sens est un challenge et donc un régal. Et son fin tic-tac un plaisir à l’oreille…
J’y ai adjoint un bracelet NATO dans le ton pour l’été, son look vintage et son usure lui rajoute un charme fou, avec ses aiguilles légèrement asséchées, son boitier brossé patiné et ses index des minutes décalés…».

Jaz-Automatic-Antichoc_

Jaz, cela ne vous dit peut-être rien…
Demandez à vos parents ou grands-parents, cela leur rappellera quelques souvenirs !

L’histoire de Jaz a débuté à la fin de la Première Guerre Mondiale, cette manufacture française concevait des pendules et réveils.
La marque avait par exemple conçu un mouvement novateur, totalement silencieux, pour comme ils l’indiquaient sur leurs pubs d’antan: « bien dormir, pour mieux se porter, car un tic-tac bruyant surexcite les nerfs… » Lire la suite